Archives mensuelles : août

(Original) Fridon Indzhiya estime nécessaire de renforcer la législation anti-corruption de la Géorgie

09.08.22

Une réunion élargie du groupe de travail sur les mesures de lutte contre la corruption, créé dans le cadre de la commission des questions juridiques, s'est tenue au sein de la plus haute instance législative de Géorgie.

Selon le président du groupe politique parlementaire "Socialistes européens" Fridon Indzhi, il est important de renforcer la législation anti-corruption.

"La réunion a été très intéressante, des opinions intéressantes ont été exprimées. Lors de la prochaine réunion, tous les membres du groupe présenteront leurs propositions. Tout d'abord, je proposerai un durcissement de la loi. Il est important que le service anti-corruption mette en place davantage de mesures préventives. Dans ces départements, où il n'y a pas une telle division structurelle, il est nécessaire de les former", - a déclaré le député de l'Inde aux représentants des médias après la réunion.

(Original) Fridon Indzhiya a honoré la mémoire des héros morts lors de la guerre d'août 2008

08.08.22

В 14-ю годовщину августовской войны 2008 года глава парламентской политической группы «Европейские Социалисты» Фридон Инджия на братской могиле Мухатгверди почтил память героев, погибших в войне с Россией.  

«Это трагедия нации, которую устроили враги Грузии, как внутри, так и за пределами страны. Грузинский народ уважает и знает, как ценить преданных своей Родине героев, которые здесь захоронены. Надеюсь, правительство Грузии сделает все, чтобы подобное в стране больше не повторилось. Светлая память тем, кто пожертвовал собой за единство нашей страны, за наше будущее», — заявил Фридон Инджия.

(Оригинал) Déclaration du parti politique "Socialistes européens"

05.08.22

Le parti politique parlementaire de Géorgie «Socialistes européens» soutient l'indépendance, l'intégrité territoriale et la souveraineté de la République de Chine, qui sont garanties par la résolution N2758 de l'Assemblée des Nations Unies de 1971.

De plus, le 1er août 1975, la déclaration la plus importante pour le monde a été adoptée à Helsinki, qui a défini le principe de l'inviolabilité des frontières des États, qui a été signé et rejoint par presque tous les États du monde.

Sur cette base, la Géorgie adhère aux obligations internationalement reconnues et a adhéré à de nombreuses conventions et traités, soutient le principe d'une seule Chine et reconnaît Taiwan comme une partie indivisible du territoire chinois.

Le parti politique parlementaire "Socialistes européens" condamne catégoriquement toute provocation politique dirigée contre la République populaire chinoise.

Де чембол партия не démarеousse

Nous pensons que les événements récents dans les frontières territoriales légales de la République populaire de Chine sont une tentative de créer une autre source de tension dans le monde au moyen de provocations et d'incitations.

Le peuple géorgien a toujours été amical et a toujours soutenu la politique de la République populaire chinoise.

"On sait que l'attitude historique de notre peuple envers le peuple chinois est basée sur l'idéologie socialiste de l'État, qui est si bien combinée avec les principes de la propriété privée. En conséquence, cela est devenu la base des énormes progrès économiques que le gouvernement chinois a réalisés ces derniers temps », indique le communiqué.

Aujourd'hui, la Chine est l'un des partenaires stratégiques les plus importants de la Géorgie, tant en termes de coopération politique qu'économique.

"Nous sommes reconnaissants aux dirigeants politiques de la République populaire de Chine pour leur soutien constant et indéfectible à l'intégrité territoriale et à la souveraineté de la Géorgie", indique le message.

(Original) La mise en œuvre de la loi sur la "désoligarhisation", pratiquement, sera impossible dans les conditions de la Géorgie - Fridon Indzhiya

05.08.22

"Cette loi limite les droits de l'homme. Une loi similaire n'a été adoptée dans aucun pays au monde, principalement en Europe, où nous voulons vraiment entrer et être membre de l'Union européenne.

Le président du groupe politique parlementaire "Socialistes européens" Fridon Indzhiya l'a annoncé aux médias après la première réunion du groupe de travail créé au sein de la commission des affaires juridiques du Parlement dans le but de rédiger le projet de loi sur la "désoligarchisation" .

Lors de la réunion de travail, la loi sur la désoligarisation adoptée en Ukraine a été discutée en tant que document de base.

Selon le plan, le projet de loi préparé par le groupe de travail devrait être initié au plus tard le 5 octobre et adopté au plus tard le 29 novembre de l'année en cours.

(Original) Fridon Indzhiya prend l'initiative de préparer un projet de loi qui "protégera le gouvernement géorgien de l'ingérence d'autres États"

04.08.22

Председатель «Европейских Социалистов» Фридон Инджия на заседании парламентского Комитета по юридическим вопросам выступил с инициативой формирования рабочей группы с целью подготовки законопроекта, который «защитит правительство Грузии от вмешательства со стороны других государств».

«Нигде в 12 рекомендациях не написано, что мы должны принимать законы. То, что судебная система должна быть лучше, усовершенствованной и многое другое – это обычные вопросы, которые мы, итак, должны сделать. Если так, то мы должны создать рабочую группу, которая подготовит соответствующий законопроект, тем самым защитив наше правительство от внешнего вмешательства со стороны других государств, вне зависимости от того, считаем мы их дружественными или нет», – заявил Фридон Инджия.

Комитет по юридическим вопросам Парламента Грузии обсуждает создание пяти рабочих групп, для работы над рекомендациями Еврокомиссии, необходимыми для получения статуса кандидата в члены ЕС.